7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:47
noel-2.jpg





Bien sûr quelques années plus tard j'étais devenue une adepte de l'enveloppe plutôt que du pull tricoté main de tata roberte et de la peluche à noeud noeud alors qu'on est ado. Mais quand même c'est beau l'enfance....
Partager cet article

commentaires

A

Il y a plus de poésie dans un paquet que dans une vulgaire enveloppe. Snif snif, je voudrais "re-avoir" 8 ans...


Répondre
D

Lol ! merci pour ton commentaire ! Je visite souvent ton blog aussi, l'humour me correspond bien !
J'avoue que cette bataille avec toi était des plus prenantes,
c'était bien amusant !
En tout cas bravo madame, peut être que je te rejoindrai le mois prochain ;)


Répondre
K

Ouai mais les enveloppes y'a pas de surprise... Même si après ça reste plus classe XD (surtout au niveau des factures).


Répondre
C

Génial! ^^
La même pour moi! Petite, je recevais toujours une jolie carte avec un petit chèque pour mon anniversaire, le chèque je m'en foutais... moi je voulais surtout la jolie carte !


Répondre
L

Dis en parlant d'enveloppe tu me dis combien je dois y mettre!!


Répondre
S

Sur le blog de sa concurrente??? Des noms pour découvrir des nouveaux blogs!!!


Répondre
A

c'est en grandissant qu'on a compris l'importance de la petite enveloppe remplie d'argent. C'est fou comme des fois l'emballage ne fait pas le cadeau...


Répondre
O

C'est vrai que c'est quand même plus festif d'ouvrir un paquet qu'une enveloppe. Mais à la réflexion tout dépend de ce qu'il y a dans le paquet ;)


Répondre
F

Hé la miss on parle de toi sur le blog de ta concurrente .... trop drôle.

biz


Répondre

nom1.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

vide.jpg

 La boutique c'est par là :

vide.jpg

 liliaimelenougat@gmail.com

vide.jpg
FAQ.jpg
vide

portfolio

facebook.jpg

 

 

pinterest.jpg       

vide

vide

"Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."